On veut notre histoire !

on veut notre histoire

J’ai enfin lu On veut notre histoire, cette nouvelle écrite par deux jeunes martiniquais : Romuald DUVILLE et Mathias JOILAN. On peut dire que j’ai pris mon temps, car le livre a été publié en septembre 2018. Comme pas mal de monde, j’ai entendu parler de ce livre car elle a été co-écrite par le chanteur de dancehall Saaturn (Mathias JOILAN). Un sacré coup de comm’ pour ce livre qui, je pense, a beaucoup aidé à le faire connaître. Je suis vraiment heureuse de vous en parler aujourd’hui. En effet, on y parle de ma Martinique et on y aborde un sujet important. Alors, laissez vous tenter et donnez la force à des jeunes de chez nous.

Article lié : 3 livres à lire quand on est Noir…

Le résumé

Martin est un jeune martiniquais qui a quitté l’île alors qu’il n’était encore qu’un enfant. Suite au décès de sa mère, son père décide de partir vivre en métropole. Martin y vit désormais avec son père, qui est plutôt absent, sa belle-mère et son petit frère. Malgré son air un peu snob, c’est un peu un rebelle qui a bien les idées en place. Mais un jour, pour le punir, son père décide de le renvoyer en Martinique chez sa grand-mère.

Mon avis

Ce livre est une nouvelle qui se lit assez facilement. En quelques heures seulement, je l’ai terminé. Je l’ai quasiment lu en une seule traite. Les auteurs abordent un sujet qui est tellement important mais qu’on laisse trop souvent de côté, l’enseignement de l’histoire de l’île dans nos écoles.

Martin arrive en Martinique en pensant naïvement qu’on lui enseignera l’histoire et la culture du pays. Mais il se rend vite compte qu’entre le programme enseigné en métropole et celui enseigné en Martinique, il n’y a aucune différence. Et pour lui, il faut absolument que cela change.

On s’attache à ce personnage. On aime la témérité, le courage de Martin. Mais, on aime aussi sa façon de s’adapter, il accepte son cousin Djovani tel qu’il est. On aime sa gentillesse et sa bienveillance envers sa grand-mère. Et puis, on est forcément triste face au silence et à l’absence de son père.

J’ai aussi aimé les quelques notes d’humour, les expressions en créole qui m’ont fait sourire et m’ont rappelé mon île chérie.

Évidemment, le livre n’est pas parfait. Il y a des choses que j’ai moins aimées. Notamment, les quelques fautes d’orthographe ou bien les incohérences. Par exemple, Neuilly-sur-Seine n’est pas un quartier parisien pour ne citer que ça. Mais ces petites choses n’enlèvent rien à l’histoire qui est racontée. J’aurais voulu également qu’il y ait plus de description des lieux pour qu’on s’imprègne encore plus de l’environnement. Et même si je sais que c’est une nouvelle, je trouve que ça va trop vite !

En tout cas, pour un premier livre c’est plutôt bien. Comme je suis restée sur ma faim, j’espère qu’on aura droit à une suite !

Informations pratiques

Date de parution : 18 septembre 2018 en broché.

Nombres de pages : 74 pages en broché.

Acheter le livre *

Si vous ne connaissiez pas Saaturn (Mathias JOILAN), voici une de ses chansons.

Vous connaissiez ce livre ? L’avez-vous lu ? Comptez-vous l’acheter ? Dites moi tout en commentaires !


Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

On veut notre histoire

Cet article contient un lien d’affiliation Amazon. Si vous passez par mon lien, je recevrai une petite commission et vous ne paierez pas plus cher !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *