5 astuces pour en finir avec les complexes !

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu des complexes. D’abord, c’était mes formes que je trouvais trop généreuses, ensuite c’était mes jambes que je trouvais moches, et puis à la fin, c’était ma peau que je ne trouve pas assez douce… Bref, toujours quelque chose à ne pas aimer, à détester. Mais, si vous regardez autour de vous, vous vous rendrez compte que tout le monde a ses petits complexes, que ce soit son poids, ses pieds, ses mains, son nez etc etc.

Mais vous savez quoi ? Un jour, j’ai finalement compris que tout ça n’avait aucune importance. Ce ne sont que des détails qui font partie de nous. Et qu’il est important que l’on apprenne à s’aimer tel que l’on est. Si on ne s’aime pas soi-même, qui d’autre le fera ? A part votre maman j’entends ! 🙂

Dans cet article, je vais vous dire comment j’ai fait pour ne plus avoir de complexes et m’aimer comme je suis.  Honnêtement, je ne suis pas encore zéro complexe. Difficile de tout éradiquer mais je me sens beaucoup plus libre maintenant que je ne me laisse plus écraser par le poids du mal-être.

1) Bien utiliser les réseaux sociaux

Je vais commencer par vous parler des réseaux sociaux. Attention, ça va être long.

Quand j’étais jeune, on pouvait se comparer aux stars qu’on voyait dans les magasines ou à la télé. De quoi avoir encore plus de complexes ! Mais on se rassurait avec des « ils payent des gens pour s’occuper d’eux » et puis des « en plus, leurs photos sont retouchées ».

Instagram, le temple de la superficialité

Sauf que maintenant avec les réseaux sociaux, de parfaits inconnus exposent leur plastique parfaite à tout va et on ne comprend pas comment ils font. Pire, le truc à la mode en ce moment, ce sont les femmes enceintes qui retrouvent un ventre plat à peine une semaine après avoir accouché (WTF !). De quoi attiser les complexes fois 10 000 ! Mais, outre le fait que les réseaux sociaux ne correspondent pas à la réalité, et qu’il y a beaucoup de choses superficielles, il faut aussi clairement arrêter de se faire du mal! 

Comment déprimer et se dévaloriser avec Instagram ?

Si je prends mon exemple, au début sur Instagram je suivais des comptes de filles qui, pour moi, avaient le corps parfait. Celui que je rêve d’avoir. Je pensais que ça me motiverait à atteindre mon objectif. Peut-être que ce sont des choses qui motivent certains d’entre vous ? Mais pour moi, ça a eu l’effet contraire : me démoraliser, me dévaloriser. Je n’avais plus envie de prendre soin de moi tant que je n’avais pas ce corps rêvé. Et puis un jour, j’ai arrêté tout ça, je n’avais clairement pas la bonne technique.

Merci le « body positive » !

Depuis, je me suis mise à suivre des gens « comme moi », qui prône le « body positive », qui inspirent et donnent des conseils pour se mettre en valeur ! Être soi, s’aimer comme on est, avoir confiance en soi et le reste viendra. Ça a clairement changé la donne et ça va beaucoup mieux !

Tout ça pour vous dire que même si les réseaux sociaux sont des lieux de partage, où on peut découvrir de belles personnes, de belles choses, ils peuvent aussi contribuer à augmenter nos complexes. A nous de bien les utiliser pour en faire plutôt une source d’inspiration !

Une fois qu’on a dit ça, voici la deuxième astuce.

2) Ne pas accorder d’importance à ce que pensent les autres

Oui parce que très souvent un complexe peut naître suite à des commentaires désobligeants de la part de certaines personnes.

Merci à ces horribles gens qui ne peuvent pas garder leurs mauvaises pensées pour eux! Mais moi clairement je m’en fiche. Vous pensez que je vais m’empêcher de mettre un vêtement que j’aime ou de me mettre en maillot de bain sur la plage parce que ça gêne les autres ? Alors là les pauvres, ils vont être gênés!

Rendez-vous compte qu’en été, j’ai rencontré une femme en gilet sous 40° à l’ombre. Naïvement, je lui ai demandé si elle n’avait pas trop chaud. Elle m’a répondu qu’elle préférait couvrir ses gros bras… Et je vous assure qu’elle n’avait pas de gros bras ! C’est quelqu’un qui lui a mis cette idée dans la tête. Et même si elle en avait, qui est le plus gêné par ce complexe ? Elle qui crève de chaud ou les autres qui n’ont pas envie de voir ses « gros bras » ? Non ça ne peut plus continuer.

Une fois que vous serez libérer de ce que pensent les autres, vous connaîtrez un sentiment de liberté dont vous ne pourrez plus vous passer. Vous pourrez alors vous consacrer à mettre en avant vos qualités et non pas à cacher ce que vous n’aimez pas chez vous.

3) Mettre en avant ses qualités

Oui parce que c’est bien beau d’avoir des défauts mais vous avez forcément des qualités. Oui oui, cherchez bien! Moi j’en ai beaucoup ! Haha J’aime bien mon sourire, je trouve que j’ai un joli visage, je me trouve intelligente et drôle. Et vous, vous aimez quoi chez vous ?

Et puis grâce à internet, vous pouvez faire des recherches pour savoir comment mettre en avant ce que vous aimez chez vous et mettre en valeur ce que vous n’aimez pas. Par exemple, vous pouvez vous renseigner sur votre morphologie et ainsi savoir quels vêtements vous iront mieux. Pourquoi pas rechercher des routines soin du visage ou soin du corps. Vous pouvez aussi regarder des tutoriels de maquillage, histoire de vous faire belle de temps en temps. Avec internet, tout est possible.

Tout ça contribuera à augmenter votre confiance en vous. Par la même occasion, à prendre soin de vous.

4) Prendre du temps pour soi

C’est important de passer du temps avec soi-même pour apprendre à se connaître et à s’aimer.

Pour ça, quoi de mieux que de se faire chouchouter ? Moi je me sens toujours plus belle après une nouvelle coiffure. Je suis prête à affronter la terre entière tellement j’ai confiance en moi.

Pour moi, c’est la coiffure, mais pour vous ça peut être ça ou autre chose. Un après-midi shopping, un rendez-vous pour une manucure ou bien une journée détente au spa. A vous de trouver ce qui fera ressortir chez vous la bombe que vous êtes.

Vous pourrez alors commencer à vous accepter tel que vous êtes.

5) S’accepter tel que l’on est

Comme je vous le disais en introduction, si vous ne vous aimez pas vous-même qui le fera ?

Vous êtes vous, c’est comme ça. Ça ne changera pas, c’est pour la vie. Le mieux est d’apprendre à faire avec et à apprendre à vous aimer tel que vous êtes. Par la même occasion, vous vous faciliterez la vie et vous vous rendrez compte que tout va mieux finalement. Tout va toujours mieux quand on a confiance en soi.

Nous voilà arrivés à la fin de cet article. J’espère que vous avez pu y trouver quelques astuces pour vous sentir bien. Et vous ? Comment faites-vous pour vous sentir mieux dans votre peau ?


Cet article vous a plu ? Partagez le sur Pinterest !

5 astuces pour en finir avec les complexes

30 pensées sur “5 astuces pour en finir avec les complexes !”

  1. Je ne suis pas parfaite mais je m’aime. J’adore posté sur IG mes photos sans maquillage et mal habillée juste pour rigoler avec mes copines. Je pense justement que beaucoup dépend de notre entourage.

  2. Je ne suis pas non plus parfaite… J’essaie de m’aimer comme je suis mais c’est pas évident… Mais il est sur que quand je prends soin de moi je me trouve plus belle alors que rien n’a changer, juste mon état d’esprit… Merci pour ce petit rappel 🙂

  3. Surtout que les conna…euh les fitgirls sur Insta sont aussi retouchées. Sur le tel il y a plein d’applis pour amincir ou faire des effets d’ombres.
    Elles me font le même effet qu’à toi : me font me sentir encore plus flasque !

    Sinon moi c’est con mais ce qui m’a donné plus confiance en moi, c’est de connaître mon thème natal 😉 mon signe astro bien sûr mais aussi mon signe lunaire, mon signe dominant et mes planètes dominantes.

    1. Ah ouais ! Je les connais pas ces applications. Comme quoi! Tout est fait pour nous arnaquer lol
      Je ne connais pas très bien ce domaine mais c’est important d’avoir quelque chose qui nous fait nous sentir bien. C’est génial si tu l’as trouvé.

  4. Les complexes, une affaire qui à des siècles derrière elle et qui en aura probablement encore devant. Les gens sont tellement méchants de nos jours, qu’ils peuvent nous faire complexer très rapidement. Je me rappel, quand j’étais plus jeune, je complexais énormément parce que j’étais beaucoup trop mince, cela m’arrive encore mais, je le gère mieux 😉
    Les gens pensent que parce que l’on a pas de formes, on ne peut complexer ! Et pourquoi pas ?! Je les voulais mes quelques kilos en plus moi 🙂

    1. C’est clair, je pense comme toi, les complexes ont encore de beaux jours devant eux haha. Mais tout le monde a son petit complexe, que l’on soit mince, gros, trop petit, trop grand, il y en a pour tous les goûts et pour tout le monde. Il faudrait que chacun s’occupe des siens et laisse les autres en paix, le monde en serait meilleur je pense.

  5. J’ai appris à m’accepter le jour où je suis sorti avec mon copain car pour moi si il m’acceptait tel que j’étais c’était le plus important. Et j’ai commencer à prendre soin de moi. Je dirais que je suis grosse mais j’ai des formes et notamment au ventre…. Je suis encore un peu complexée mais je m’accepte plus facilement et je n’est plus peur de me voir en sous-vêtement 🙂

  6. Magnifique article, j’ai récemment aussi écrit sur le sujet, il faut réussir à dépasser les dictas de la société. Avant j’étais du genre à me poser dix milles questions sur ma façon d’etre et maintenant je vis pour moi, tant pis si ça dérange haha

  7. J’ai une surcharge pondérale qui dérange plus les médecins, ma famille (surement) que moi. En fait, cela ne me dérange que lorsque je cherche à m’habiller. Les autres ne sont pas contents ? Ben, écoutes, prends mon corps et voit si tu arrives à faire la moitié de ce que je fais avec 🙂

    1. Moi aussi, j’ai eu des soucis pour trouver des vêtements que j’aime à ma taille. Mais de plus en plus de boutiques en ligne proposent des trucs sympas pour les grandes tailles ! De quoi être bien stylée comme il faut. Et puis les autres, on s’en fout.

  8. Tous tes conseils sont primordiaux… malheureusement parfois, quand on est pas bien avec soi, c’est pas si facile à appliquer… Mais finalement je crois que tu as raison, le plus important c’est de s’aimer, car sinon qui le fera ?

  9. De très bons conseils ! C’est tellement difficile de se détacher de ses complexes, et en même temps, c’est l’une des choses les plus communes qui existent ! J’ai une petite anecdote à ce sujet d’ailleurs : lorsque j’étais en école de stylisme, je devais souvent travailler avec des mannequins et étant assez petite de taille, j’enviais beaucoup leurs silhouettes élancées. Puis au détour d’une conversation, une des mannequins m’a dit qu’elle aurait aimé faire ma petite taille. Cela me paraissait tellement surréaliste ! Puis en y réfléchissant, je me suis aperçue qu’on nous pousse à ne pas s’aimer soi-même (qu’on rentre dans les « standards » de beauté ou pas) et à toujours se trouver des défauts au détriment de nos qualités. C’est assez triste finalement, mais heureusement que tout ça évolue petit à petit et qu’on en prend de plus en plus conscience ! 🙂

    1. C’est vrai, je te rejoins totalement. C’est tellement rare quelqu’un qui s’aime comme il est. On est trop souvent attirés par ce que l’on n’a pas.

  10. Perso, je n’aurai pas de conseils à donner, j’ai lu ton article car je me sens hyper concernée, en ce moment je trouve ma peau affreuse, mes jambes énormes, mes cheveux ternes et rien ne va ! Il faudrait peut-être que je laisse tomber ces comptes Instagram en effet… heureusement que j’ai un copain adorable qui me rassure ! Ca pourrait être une technique anti-complexe remarque 😉

    1. A mon avis, tu devrais essayer pour voir ce que ça donne. Ça ne coûte rien. Merci aux Doudou qui sont là pour nous faire voir ce qu’on ne voit pas.

  11. Hello ! Merci pour ton article, pour ce qui concerne la partie sur les réseaux sociaux, il faut savoir prendre de la distance, comme tu dis il y a beaucoup de mises en scènes qui ne reflètent pas la réalité. Je pensais que certaines blogueuses se la pétaient et se prenaient pour des mannequins mais en vrai c’est juste des petites meufs normales et hyper sympa. Et le #bodypositive est passé par là et a fait du bien à tout le monde.
    A bientôt,
    Lili

    1. Oui c’est clair. Merci le body positive mais il y a encore beaucoup de personnes qui ne se rendent pas compte de ces mises en scènes. Mais heureusement, de plus en plus, les blogueurs eux même le rappellent à leurs abonnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *